Frisson, passion et chansons pour les dix ans du Choeur de Belle

 

Le Chœur de Belle dirigé par Michel Cordier, a soufflé ses dix bougies, samedi lors d’un concert à l’église Saint-Pierre de Steenvoorde.

 

Dans un concert de cette chorale, le public n’est jamais passif. D’abord, il écoute, il sourit des facéties que les choristes jouent au chef de chœur et des blagues que ce dernier renvoie à ses chanteurs. Le public frissonne aussi à entendre les voix cristallines de jeunes solistes, il vibre avec Adeline Charlet, mezzo-soprano qui l’envoûte dans le célèbre air de Carmen, le tout accompagné par Cécile Zobel au piano. Mais, dans un concert du Chœur de Belle, le public chante aussi. Michel Cordier n’hésitant pas à aller à sa rencontre pour battre la mesure au plus près de ses choristes d’une soirée. Enfin, le public applaudit. Beaucoup.

 

Samedi, la chorale aux gilets rouges se produisait dans l’église de Steenvoorde pour fêter ses dix ans. Après la première partie, plus sage et plus technique, les choristes ont tombé le gilet pour une seconde partie plus contemporaine et plus festive. Et comme décidément les concerts du Chœur de Belle sont interactifs, le chef demanda à Jean-Pierre Bataille de choisir le chant de rappel. Le maire de Steenvoorde, ancien élève de Michel Cordier quand celui-ci était prof d’anglais, choisit “Il est libre Max” que le public fut invité à reprendre. Les spectateurs reprirent également le chant final “Place des grands hommes”, illustrant parfaitement la devise de la chorale que Michel Cordier répète à l’envi : “on accueille tout le monde”. Alors, pourquoi pas vous ?

Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

April 17, 2016

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2016 Choeur de Belle